<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d18606056\x26blogName\x3dRa%C3%B4ul+Duguay,+le+p%C3%A9dagogue\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_HOSTED\x26navbarType\x3dBLUE\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://pedagogue.raoulduguay.net/search\x26blogLocale\x3dfr_CA\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://pedagogue.raoulduguay.net/\x26vt\x3d311296731954750690', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
  • ÉCRITURE
  • MUSIQUE
  • ARTS VISUELS
  • Profils
  • Souvenirs...
  • Actualités...

raoulduguay.net est le site officiel de Raôul Duguay, poète, chanteur, philosophe, peintre... bref, omnicréateur québécois.

Le contenu du site évoluera progressivement au rythme de l'inspiration et des événements.

Pour tout commentaire concernant le contenu, veuillez utiliser la fonction 'commentaire(s)' à la fin de chaque billet.

Pour faire des suggestions concernant le site Web lui-même, veuillez communiquer par courriel avec le webmestre :
  webmestre@esm.qc.ca

Conception :
  Raôul Duguay et Jean Trudeau

Collaboration :
  Annie Reynaud

Révision des textes :
  Monique Thouin

Réalisation :
  ÉditiQue SM


Tous droits réservés.

Toute citation doit faire mention de l'auteur et de l'adresse url du site : raoulduguay.net.

Les documents pdf et mp3 peuvent être téléchargés à des fins d'utilisation personnelle seulement. Leur utilisation commerciale est soumise à la Loi sur le droit d'auteur.

La voix, première de toutes les musiques

Enlové dans le ventre de ma mère, je réagissais déjà à toute musique et plus particulièrement aux voix humaines. Ma mère ne chantait pas, mais sa voix douce et chaude me berçait. Un jour, elle m'a dit que j'avais commencé de danser dans son ventre et peut-être même de chanter. Chaque fois que mon père jouait un rigodon au violon ou du jazz au saxophone, je tenais le rythme en cognant du pied contre son ventre. Et chaque fois qu'il lui chantait une romance, enchanté, je tournais trois fois sur moi-même! Il paraît qu'à ma naissance le cri que j'ai lâché était si long et si puissant qu'il a ameuté tout l'hôpital et troublé ma mère. Mon père, qui dirigeait la chorale de l'église, l'a rassurée en disant : « Je vais en faire le meilleur chanteur de ma chorale! » Mais il mourut avant de réaliser son voeu, mais sans doute l'avais-je entendu.

Dès l'âge de neuf ans, j'étais soliste dans la chorale de l'église. Puis, au collège classique, je participais à tous les concours d'amateurs et en gagnais plusieurs en chantant Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, Jacques Brel, Félix Leclerc et Elvis Presley. Parmi les chanteurs que j'écoutais dans mon adolescence et qui m'ont beaucoup marqué, il y a d'abord le chant grégorien (parfait pour stabiliser la voix), les voix d'opéra (pour leur splendide puissance) et les voix populaires comme celle, feutrée et chaude, de Johnny Mathis. Puis je me suis mis à écouter beaucoup de voix de jazz et de rythm'n'blues (pour leur sensualité et leur acrobaties rythmiques). Ma passion pour l'exploration de la voix m'est venue principalement de Bobby McFerrin (pour son ultime versatilité et son exploitation des registres, des timbres et des rythmes), d'Yma Sumac (pour son registre de cinq octaves), des voix bulgares (pour la pureté et la clarté de leur timbre) et des chants mongols et tibétains (pour leurs voix graves dont les harmoniques renferment des notes suraigues fascinantes).

C'est à force d'écouter tous les styles de voix de toutes les cultures que j'ai développé mon propre style vocal. Mon oreille est donc ouverte à 360 degrés sur tout ce que la voix humaine peut produire. C'est pourquoi, pour moi, il n'existe pas de voix qui ne soit pas « belle ». Par exemple, j aime beaucoup la voix de Tom Waits, écorchée, rude mais remplie d'harmoniques et d'émotions. Ce qui m'importe dans une voix, c'est qu'elle soit vraie, naturelle, authentique. Ce qui fait la beauté d'une voix, c'est son unicité, son originalité. J'ai toujours considéré que la voix humaine était le premier, le plus économique et le plus beau des instruments de musique. Toulmonde « a » une voix. Trouver, devenir et « être » sa voix supposent qu'on peut la « voir », la ressentir, en connaître la source et la destinée.

En tant que chanteur pédagogue, je distingue deux sortes d'ateliers : ceux que j'anime avec des chanteuses et chanteurs professionnels et semi-professionnels et ceux qui sont ouverts à un plus large public et que j'intitule La Voie de la voix. Depuis 1981 et ce, dans toutes les régions du Québec et en France, en Belgique, aux États-Unis, en République Dominicaine, au Mexique et au Costa Rica, j'ai animé cet atelier de formation personnelle auquel ont participé des centaines de personnes de métiers et de professions très variés. Aujourd'hui, je n'anime La Voie de la voix qu'à l'École d'été de Mont-Laurier en compagnie d'une vingtaine de personnes.

Quand j'ai commencé d'animer des ateliers de voix, au début des années 1980, j'avais déjà endisqué une dizaine de microsillons et chanté deux milliers de fois sur scène. Je suis devenu pédagogue par la force des choses. Des auteurs, des compositeurs et des interprètes me demandaient de leur transmettre mon expérience. En ma qualité de pédagogue, j'ai dirigé, à trois reprises, des ateliers intensifs destinés aux finalistes du Festival international de la chanson de Granby, de concert avec les compositeurs et musiciens Richard Grégoire et Michel Robidoux. En 1984, j'ai participé aux émissions De vive voix (Télé-Québec) et Les Voix multiples (Radio-Canada), en compagnie de spécialistes de la voix. En 1990, j'ai prononcé une conférence sur les pouvoirs de la voix au Musée de la civilisation de Québec. En 1993, je peaufine mon enseignement et deviens artiste pédagogue aux Rencontres internationales de la chanson francophone. J'y travaillerai pendant cinq ans avec des auteurs, des musiciens, des compositeurs et des interprètes. Aujourd'hui, c'est de manière plus sporadique que j'anime des ateliers de voix, autant avec des amateurs qu'avec des professionnels, autant en pratique privée qu'avec de grands et de très grands groupes.

@   |   #  |  haut  | @  >>